L'homéopathie est-elle une thérapeutique efficace : les avis des scientifiques divergent encore

C'est une méthode de traitement pour guérir toute sorte de maladie. L'homéopathie fait partie de ce qu'on nomme médecine douce ou non-conventionnelle, l'opposé de la médecine qu'on connaît actuellement l'allopathie. C'est un allemand nommé Samuel Hahnemann qui a élaboré la thérapie en 1796. Actuellement, elle est utilisée dans le monde entier pour soigner diverse trouble chez l'homme, femme et enfant.

Les trois principes de l'homéopathie

D'abord, elle est basée sur le principe de la similitude. D'ailleurs, son nom provient de homeo et pathos, ce qui signifie respectivement similaire ou identique et souffrance ou maladie. Le terme d'Hippocrate « similia similibilus curantur » a fortement inspiré Hanhnemann. Selon ce célèbre terme, les semblables guérir les semblables. C'est à partir de cette théorie que l'allemand a approfondi ses recherches et mener diverses expériences. Le résultat de ces recherches lui a mené à la conclusion qu'une substance provoquant diverses symptômes chez un individu sain, peut en retour soigner une personne souffrant des mêmes pathologies.

La loi de l'individualisation est une chose essentielle dans la cure homéopathie. L'homéopathe, l'individu qui soigne avec la technique, doit traiter les patients différemment même s'ils possèdent la même maladie. Selon son fondateur, la méthode vise à soigner la personne, et non pas la maladie. Donc, le patient doit être consulté en détail en passant par son état physique, mental, physiologique, héréditaire et psychique. Le thérapeute va ensuite élaborer un traitement, conçu en tenant en compte les caractères personnels du malade. Donc il est possible que deux sujets ayant le même symptôme soit traité différemment.

Le troisième principe se base dans la technique de l'élaboration des remèdes. La dynamisation et la haute dilution sont essentielles pour que le remède dévoile toutes ses vertus thérapeutiques. L'opération de dilution consiste à diluer de façon successives la substance dans de l'eau ou de l'alcool jusqu'à ce qu'on obtient la dose infinitésimale. Notons que l'homéopathie utilise uniquement des substances naturelles à base de plante, animale ou minérale. La haute dilution est nécessaire pour éliminer les risques de toxicité dans le produit utilisé. Après chaque dilution, l'opération de succussions va dynamiser le remède. L'homéopathe va secouer en la substance pour que le mélange soit totalement homogène pour une efficacité optimum du produit. Le principe de haute dilution et de dynamisation sont inséparables et ils caractérisent l'élaboration d'un remède thérapeutique dans la médecine homéopathique.

L'homéopathie est-elle une thérapeutique efficace ?

Les scientifiques ont des avis divers à ce sujet. D'une part, les pessimistes qui affirment qu'il n'y a aucune preuve scientifique qui démontre l'efficacité de l'homéopathie jusqu'actuellement. L'effet de l'homéopathie sur un patient est comparé à celle des placebos. Les doses infinitésimales sont, selon certains scientifiques n'a aucun impact sur l'organisme. L'effet placebo est un phénomène connu dans le domaine médicamenteux, le sujet est guéri uniquement en pensant qu'il obtient un traitement adéquat pour sa pathologie. Seulement le produit administré à lui n'a aucune vertu thérapeutique, et les remèdes l'homéopathie sont jugés pareils. Les résultats positifs obtenus dans la thérapeutique sont le fruit d'un mécanisme psychologique seulement.

Par ailleurs, un résultat d'un sondage en 2012 a montré que 33 % des Canadiens et 56 % des Français ont déjà eu recours à la méthode pour soigner une maladie spécifique. Certains médecins et professeurs des nombreux établissements de formation français approuve et reconnaît l'efficacité de l'homéopathie. Des recherches en laboratoire, faites par des scientifiques qualifiés dans des laboratoires certifiés montrent que la méthode n'est pas si inefficace que cela. Prenons l'exemple en Inde, Prasanta Benerji Homeopathic Research Foundation ont révélé un document qui prouve que 4 158 sujets victime d'une tumeur maligne sont guéris complètement grâce à l'homéopathie de 1990 à 2005. Peut-il être possible que l'effet placebo est si efficace que cela ? Dans le cas contraire, le traitement de l'allemand Hahnemann s'avère être plus performant que la chimiothérapie.

A la question : L'homéopathie est-elle une thérapeutique efficace ? Le débat continue encore jusqu'à maintenant. Une chose est sure concernant le sujet, la thérapeutique ne cesse d'évoluer aujourd'hui et ses adeptes sont nombreux. Supercherie ou traitement du futur ? Il existe actuellement une multitude de médecine douce, mais c'est le domaine de l'homéopathie qui engendre le plus de discussion entre les professionnels.